Maison ANB Plérin (22)

Le site d’implantation présente une vue imprenable sur la vallée du Gouët et la ville de Saint-Brieuc. Le projet s’installe dans la pente, en suivant la déclivité naturelle du terrain. Il s’étage ainsi sur trois niveaux et dégage deux volumes distincts : le garage et l’entrée au plus proche de l’accès à la route d’un côté, les pièces de vie orientées vers la vue de l’autre.
Le volume principal en contrebas est relié à la route par une passerelle et un escalier couvert suspendus au-dessus du terrain naturel. Il vient flirter avec la limite constructible au sud et à l’ouest, échappant aux maisons voisines et formant un angle ouvert sud-ouest sur le panorama.
Les pièces de nuit sont enchâssées dans la pente et viennent soutenir le volume du salon en porte-à-faux. Chaque chambre est en accès direct sur le jardin au sud, l’avancée du volume haut formant cadrage sur la vallée et protection solaire.
Un socle de béton brut raccroche la maison au sol, assurant la fonction porteuse de l’ensemble. Les 2 volumes légers (garage et salon cuisine) sont posés sur ce socle, semblant en lévitation au-dessus du vide. Construits en ossature métallique, un bardage zinc anthracite les ferme à l’est et à l’ouest. Dans ce volume, une large terrasse prolonge salon et séjour en L, protégée du vent par des panneaux en verre coulissants et du soleil par des toiles tendues entre les poutres de pergola. Habillages en tôles galvanisées brutes et zinc noir opèrent un jeu de contraste et soulignent les lignes de composition de la maison.
Coût HT : 300 000 €
Surface : 140 m²
Maîtrise d'ouvrage privée
Réception 2010