Maison AD Saint-Brieuc (22)

Le projet propose deux raccordements à la voie : L'un relie le niveau d'entrée de l'habitation, l'autre permet d'accéder au garage en contrebas. Ces deux bâtiments séparés forment soutènements, permettant sur ce terrain très pentu de retrouver des zones de jardin planes.
Ancrée à flanc de coteau, la maison s'organise selon un plan en L, et profite de cette pente pour développer sur des quarts de niveau ses rapports avec l'extérieur. L'entrée calée sous le volume Nord/Sud distribue les chambres, encastrées dans le sol, laissant filer à hauteur de leur allège le jardin plat construisant, sur le toit du garage, la limite du terrain à l'Ouest. En retrait de 3.00m, la partie salon profite de ce dégagement pour sortir à niveau, sur le toit des chambres.
Le projet structure la parcelle en respectant ses lignes de courbe naturelles, afin d'y dégager des espaces extérieurs praticables, et demeurer quasiment invisible pour les maisons qui la surplombent. Le traitement "a minima" des matériaux qui la construisent, béton blanc, menuiseries aluminium naturel, et les jardins et terrasses plantés qui accompagnent son développement vertical confortent celle volonté de s'intégrer silencieusement dans cette frange libre, entre les bas de jardins de l'Est et les faîtages de l'Ouest.
Coût HT : 150 000 €
Surface : 130 m²
Maîtrise d'ouvrage privée
Réception 2004